VIDEO. Tour Mermoz : le désastre vu de l'intérieur

Publié le - Mis à jour le 28/09/2012 à 17:57

GILLES MARCHAL > gilles.marchal@nordeclair.fr

| ROUBAIX |

Hier, c'était au tour des habitants des neuf étages supérieurs de la tour Mermoz, touchéepar un incendie il y a huit jours, d'aller récupérer quelques affaires. La première fois aussique des appareils photos et des caméras étaient autorisés à gravir les étages. Saisissant.

Un trou bant sur le vide, c'est le spectacle effarant rencontr  tous les tages (ici, le 12e).Photo Hubert Van Maele
Un trou bant sur le vide, c'est le spectacle effarant rencontr tous les tages (ici, le 12e).Photo Hubert Van Maele

Un trou béant qui donne sur le vide, des murs noircis par la suie, du mobilier carbonisé et des affaires personnelles sens dessus dessous... La vision, apocalyptique, glace le sang.

Invitée par le bailleur Lille Métropole Habitat (LMH) à visiter la tour Mermoz, à Roubaix, après l'incendie qui a fait un mort et huit blessés il y a huit jours, la horde de journalistes avance à pas feutrés dans les couloirs et les appartements du 12e étage - la tour en compte 18 - dans lesquels les habitants venus chercher quelques affaires les autorisent à entrer. Ou pas. Car eux ne sont pas là pour tergiverser. Il faut emporter les affaires le plus vite possible - quatre heures, pas plus, c'est le temps que leur a accordé LMH - en faisant des allers-retours la plupart du temps par les escaliers : les ascenseurs, quand ils fonctionnent, sont utilisés en priorité par les personnes à mobilité réduite.

Après l'eau d'arrosage, c'est la sueur qui coule à flots dans les cages d'escalier de la tour Mermoz. Les cuisses et les mollets souffrent, « mais on n'a pas le choix », lâche Sylvie qui reprend son souffle sur le palier du 8e après déjà quatre allers-retours. Heureusement des parents sont venus lui prêter main forte. « LMH aurait pu prévoir des tapis roulant quand même. » L'humour pour ne pas perdre pied.

Encore dix familles à reloger

D'autres n'ont pas cette ressource. Avant-hier, la Croix-Rouge a évacué plusieurs locataires des neuf premiers étages pris de malaise devant l'ampleur des dégâts (lire notre édition d'hier). Et même quand les appartements n'ont pas souffert des flammes, l'eau et la fumée ont fait des ravages. Des fissures lézardent les plafonds. « Rien de grave, assure un responsable LMH, sinon on ne serait pas là. » Concernant les relogements, le bailleur assurait hier qu'il ne restait plus que 10 familles à satisfaire sur les 94 sinistrées. Aucune ne sera laissée sur le carreau, promet-on (LMH dispose d'un parc de 31 500 logements dont 250 se libèrent chaque mois en moyenne, ndlr), mais aucune ne pourra revenir vivre dans la tour avant au moins plusieurs mois, « même si les travaux vont démarrer très très vite », affirme Alain Cacheux, le président de LMH. « Dès la semaine prochaine va démarrer le démontage de tout ce qui a été démoli par le feu. »

Combien de temps dureront ces travaux ? Ça, personne n'est en mesure de le dire. Et comment va-t-on s'y prendre ? « L'hypothèse la plus probable est une réhabilitation de cette tour en essayant de mettre encore plus l'accent sur la sécurité. La structure en elle-même du bâtiment n'a pas beaucoup été touchée, la tour reste solide », assure le président.

S'agissant des raisons qui ont conduit à l'embrasement éclair du bardage, le bailleur reste prudent en attendant les conclusions de l'enquête. « Le seul élément objectif, c'est la force du vent ce jour-là et la configuration du bardage », livre un responsable. « Bien entendu, les matériaux utilisés lors des réhabilitations de 2004-2005 étaient strictement conformes aux réglementations en matière de sécurité », appuie Alain Cacheux. Et s'il apparaissait que ces matériaux présentaient le moindre risque ? « Immédiatement, sur les deux autres tours, on ferait procéder à leur remplacement. » Il vaudrait mieux, en effet, au risque de voir la liste des victimes s'allonger un jour ou l'autre. Pas très rassurant pour le coup.w


Roubaix : à l'intérieur de la tour Mermoz, une... par nordeclair

 

Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

Tour Mermoz

Réagir à l'article

Réagir avec son profil Connect

* Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Voix du Nord Multimédia se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

Vos réactions 0

Réagir