Un vote blanc qui en dit long pour le FN

Publié le - Mis à jour le 28/09/2012 à 23:27

GAËLLE CARON > gaelle.caron@nordeclair.fr

| HÉNIN-BEAUMONT |

Il y avait bien longtemps que les socialistes n'avaient pas fait la fête à Hénin-Beaumont... Mais la victoire de François Hollande reste très relative pour les militants frontistes, qui voient déjà un tout autre scénario se jouer aux législatives.

Plus rare  Hnin depuis son dpart du conseil municipal, Marine Le Pen va de nouveau occuper le terrain. Campagne lgislative oblige.
Plus rare Hnin depuis son dpart du conseil municipal, Marine Le Pen va de nouveau occuper le terrain. Campagne lgislative oblige.

Avec 57,85 % pour François Hollande contre 42,15 % pour Nicolas Sarkozy, en tête dans un seul et unique bureau, les socialistes héninois ont pu ressortir les foulards rouges qui commençaient à sentir la naphtaline et s'autoriser à décapsuler quelques bières. Bref, un intermède heureux depuis le temps que leur bateau prend l'eau et que les mornes soirées électorales se succèdent... « J'aurais souhaité qu'il dépasse les 60 %, mais je suis ravi quand même. C'était le candidat de l'espoir pour les habitants dans la précarité et je pense qu'il devrait redresser ce pays », commente Eugène Binaisse, le maire d'Hénin-Beaumont, toutefois conscient que le taux important de votes blancs dans sa ville n'est pas anodin...

Effectivement, pas moins de 1 274 enveloppes vides ou bulletins nuls ont été dénombrés hier soir, soit 9,15 %. C'est 8 points de plus qu'au premier tour et trois fois plus qu'en 2007. Et il en va de même sur l'ensemble de la 11e circonscription où 8,32 % ont eu le même réflexe. De très bon augure pour les législatives selon le FN, resté plutôt en retrait hier soir. « Marine Le Pen n'avait pas donné de consigne, mais exprimé son choix personnel. Ça veut dire qu'il s'est établi un vrai lien de confiance avec ses électeurs à Hénin. Et si on ajoute ces votes blancs aux 42 % de Sarkozy, c'est pas terrible pour la gauche », analyse Bruno Bilde, conseiller régional et chef de cabinet de Marine Le Pen. « C'est une victoire à la Pyrrhus de François Hollande. La gauche n'est pas rassemblée et le sera encore moins derrière Philippe Kémel (le maire de Carvin, candidat PS aux législatives, ndlr), un illustre inconnu au centre des guéguerres de baronnies avec Albert Facon (le sortant, ndlr) et Jean-Pierre Corbisez (président de l'agglo d'Hénin-Carvin, ndlr) », estime Laurent Brice.

Le secrétaire départemental du FN du Pas-de-Calais rappelle en outre que Marine Le Pen est arrivée en tête au premier tour dans 9 des 12 communes de la circonscription et qu'en additionnant ses voix à celles de l'UMP, la droite était pour la première fois majoritaire dans ce bastion de tout temps à gauche.


« L'UMP va exploser » « Nous fumes en terre très socialiste, mais elle l'est de moins en moins... », constate Louis-Armand de Bejarry, 33 ans. Directeur de cabinet de Steeve Briois, celui par qui le FN naquit à Hénin, il en est convaincu, « Kémel n'a aucun charisme et va avoir vraiment beaucoup de mal face à Marine ». Aurélia, 31 ans, préparatrice en pharmacie, affiche un optimisme sans faille : « Le résultat de ce soir me laisse indifférente. La grande gagnante de cette élection reste Marine Le Pen et on va surfer à fond sur la vague bleu marine dans les semaines et les années à venir, jusqu'en 2017 ! » À 23 ans, son amie Anne Sophie, une étudiante en master de droit privé, qui a remis le bulletin de sa candidate favorite dans l'urne au second tour, ne voit pas les choses autrement : « Ce n'est pas Hollande le grand vainqueur, mais Sarko le grand perdant.
L'UMP va exploser et nous serons désormais la seule force d'opposition à la gauche. »

Réagir à l'article

Réagir avec son facebook connect ou profil Connect

* Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Voix du Nord Multimédia se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

Facebook

Vos réactions 0

Réagir

le top des internautes