Un mini Paris-Roubaix de feu !

Publié le - Mis à jour le 29/09/2012 à 02:45

Nord Eclair

| VÉLODROME |
Maxime Gressier (ci-dessus), vainqueur exténué chez les minimes. On s'est aussi arraché chez les plus jeunes, comme Kévin Gadenne (ci-dessous), soigné comme les pros!
Maxime Gressier (ci-dessus), vainqueur exténué chez les minimes. On s'est aussi arraché chez les plus jeunes, comme Kévin Gadenne (ci-dessous), soigné comme les pros!

Ils étaient près de 460 inscrits des écoles de cyclisme nationales, belges ou hollandaises pour la 21e du mini Paris-Roubaix, hier.
GÉRARD WALLEYS  > Correspondant local
Le mini Paris-Roubaix organisé hier se déroulait en ouverture de l'épreuve Espoirs. Un succès grandissant pour ce rendez-vous qui avive visiblement les vocations ! Les premiers à effectuer les premiers tours de pédale sur le vélodrome étaient les pré-licenciés au nombre de 19. Ces jeunes pousses avaient même la primeur d'entendre le son de cloche signalant leur arrivée toute proche. Nino Billaud (Arques) l'emportait sans avoir jamais laissé à quiconque le soin d'emmener la course.
Dans la catégorie poussins, c'est Gwendael Dufour du Guidon Breslois qui réglait au sprint un petit comité au premier rang duquel Arthur Flament du Vélo Club Halluinois et décrochait ainsi une victoire qui faisait la fierté de ses parents. Très impressionnants déjà à leur âge, les pupilles qui avaient à avaler quelques dix kilomètres ne se départageaient aussi qu'à leur arrivée sur la cendrée roubaisienne. Ugo Ananie (Arques) était le plus malicieux au sprint en débordant des adversaires à bout de souffle après l'ultime virage.
Dès l'épreuve des benjamins, ce sont les coureurs du club de Dunkerque Littoral qui allaient faire le spectacle. Kévin Gadenne l'emportait ainsi au terme d'un sprint massif imité quelques minutes plus tard par son coéquipier Maxime Gressier dans la catégorie reine du jour des Minimes qui partait au nombre de 187 coureurs. Un véritable peloton Pro duquel il avait fallu s'extraire un peu plus tôt non sans mal : « Ça s'est joué au carrefour de l'Arbre ! » clamait fièrement le coureur du Dunkerquois. Une fierté pour tous les lauréats comme pour tous les participants, car il fallait être fort pour jouer hier de la pédale sous un soleil de plomb. Comme quoi la valeur n'attend pas le nombre des années...w

Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

Wattrelos

Réagir à l'article

Réagir avec son profil Connect

* Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Voix du Nord Multimédia se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

Vos réactions 0

Réagir

Les articles les plus…