Roubaix : le camp de Roms du Galon d’Eau évacué, vingt caravanes s’installent à Wattrelos (VIDEO)

Publié le

Nord Eclair

Ce vendredi matin, à 7 h, les forces de l’ordre ont évacué le camp de Roms situé en plein cœur de la ville de Roubaix. Une vingtaine de caravanes ont alors pris la direction d'un terrain interdit à Wattrelos.

Le camp de Roms du Galon d’Eau (site Nadaud), situé en plein centre-ville de Roubaix, a été évacué ce vendredi matin. L’opération s’est déroulée dans le calme. Une dizaine de caravanes a été évacuée, conformément aux ordonnances d’expulsion accordées par le TGI de Lille à la demande de l’Etablissement public foncier (EPF) du Nord – Pas-de-Calais et de Lille Métropole Communauté urbaine (LMCU), propriétaires des terrains.

Deux logements proposés aux familles Roms volontaires

Un départ volontaire de 25 caravanes avait eu lieu dans la soirée précédant l’évacuation. « Cette évacuation permet de mettre fin aux conditions de vie insalubres sur ce terrain », selon la préfecture. Deux logements, parmi les 15 identifiés en dehors de l’agglomération lilloise par l’Etat en lien avec les collectivités locales, ont été proposés à deux familles volontaires. Une vingtaine de places en hébergement d’urgence ont été offertes aux personnes les plus vulnérables.

Une vingtaine de caravanes va s’installer à Wattrelos

Plusieurs familles qui allaient être expulsées de Roubaix sont arrivées vers 3 h du matin sur le site wattrelosien de la friche Kuhlmann, avant l’évacuation du camp du Galon d’eau tôt ce matin à Roubaix. Elles pourraient être de nouveau expulsées dans les prochaines heures.

Les forces de l’ordre retiennent pour l’instant les caravanes à l’intérieur du site, les personnes, elles, sont autorisées à quitter les lieux. Des représentants d’associations sont également sur place. Le site, adossé à la friche Kuhlmann, est composé de plusieurs maisons délabrées propriété de LMCU depuis 2007. Elles devaient être déconstruites cet été.

Le maire de Wattrelos rappelait jeudi que «  la liberté de circuler en Europe n’implique pas la liberté de s’installer, et encore moins n’importe où.  »

75 Roms renvoyés en Roumanie

Pour faciliter le retour au pays de ces populations, l’Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII) a procédé à deux passages pour proposer un retour volontaire : à ce jour, 75 personnes issues des campements de l’agglomération lilloise sont volontaires pour participer à un vol entre la France et la Roumanie qui sera affrété le 1er octobre.

Le maire de Roubaix, Pierre Dubois, précise ce matin dans un communiqué (à lire ci-dessous dans son intégralité) que la ville accueille déjà 30 Roms rue d'Alger et 120 personnes au Pont des couteaux. Le maire précise que la ville de Roubaix « a largement dépassé les limites de ce qu'elle peut faire pour accepter l'accueil de nouveaux Roms, en situation de très grande pauvreté et souhaite que ceux-ci soient mieux répartis dans la métropole. »

Réagir à l'article

Réagir avec son profil Connect

* Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Voix du Nord Multimédia se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

Vos réactions 0

Réagir

Les articles les plus…