Profession : sourcier de l'Histoire

Publié le - Mis à jour le 29/09/2012 à 12:23

MANON GOBÉ > lille@nordeclair.fr

| JOURNÉES DU PATRIMOINE |

Ils se disent « sourciers de l'Histoire ». Munis de leurs baguettes, ils s'appliqueront à « démêler les fils de l'Histoire », lors des prochaines journées européennes du patrimoine. Rencontre.

Comme en magie, «la baguette choisit le sourcier» selon les sourciers de l'Histoire.
Comme en magie, «la baguette choisit le sourcier» selon les sourciers de l'Histoire.

Ils se disent « sourciers de l'Histoire ». Munis de leurs baguettes, ils s'appliqueront à « démêler les fils de l'Histoire », lors des prochaines journées européennes du patrimoine. Rencontre.
MANON GOBÉ > lille@nordeclair.fr
Une vieille raquette de tennis pour les sources de l'histoire du sport, une baguette en bouleau pour le monde industriel, une baguette plumeau pour dépoussiérer l'Histoire, une baguette télescopique pour en analyser les croisements, une baguette loupe pour les grandes affaires policières... La panoplie d'outils à disposition des sourciers de l'Histoire (avec un grand H) est on ne peut plus complète.
Leur métier est pourtant méconnu. « La sourcellerie historique ressemble à la sourcellerie classique, puisqu'il s'agit de la même technique, avec une baguette. Sauf qu'elle détecte les courants historiques » résume en substance Roland Gerbier, président de la fameuse Fédération française de sourcellerie historique. Et les sourciers d'en appeler aux médias et à la mairie, pour « faire arrêter toutes les interférences magnétiques le week-end des journées du patrimoine. Que les gens éteignent leurs portables et se ressourcent. Aujourd'hui la profession est menacée, on capte ces SMS consternants au milieu de flashs historiques » s'emporte Bernard Dredon, président d'honneur de la guilde des sourciers.

« Démêler le fil
du tissu de l'Histoire »

C'est dans cette ambiance surréaliste que se tenait hier après-midi sur la place du Théâtre, une démonstration de sourcellerie, en présence de Dominique Plancke, conseiller municipal au patrimoine. Lequel avait été renommé pour l'occasion spécialiste du patrimoine caché par les comédiens. Une présentation prétexte à l'annonce plus sérieuse des journées du patrimoine. Où l'on retrouvera donc ces fameux sourciers pour une opération de « démêlage du fil du tissu l'histoire », selon l'élu écologiste. « Au fil bleu, l'eau, des années précédentes, nous allons intégrer le thème des patrimoines cachés. Et les sourciers de l'histoire lèveront le voile sur ces patrimoines, en collaboration avec les archivistes. » a-t-il précisé.w Les journées du patrimoine auront lieu les 15 et 16 septembre prochains. Retrouvez-y les sourciers de l'Histoire, samedi et dimanche après-midi, place du Théâtre.

Réagir à l'article

Réagir avec son profil Connect

* Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Voix du Nord Multimédia se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

Vos réactions 0

Réagir

Les articles les plus…