Les trente ans de La Troupe à Manou

Publié le - Mis à jour le 29/09/2012 à 02:51

Nord Eclair

| PATRIMOINE |
Manou aimerait retrouver toutes celles et ceux qu'elles a connus.
Manou aimerait retrouver toutes celles et ceux qu'elles a connus.

Manou est entrée dans le petit monde artistique de Roubaix en 1930 à l'Hippodrome, là où l'on apprenait à danser, chanter et à déclamer. La Troupe à Manou a participé à toutes les manifestations roubaisiennes, au 14 juillet notamment.

Toujours passionnée de danses et spectacles, Manou avait 13 ans à la déclaration de la guerre, elle n'a pu réaliser son rêve : danser le French Cancan et faire du music hall.
C'est à la retraite que se présente l'occasion de danser, grâce à Evelyne et Maria, bénévoles au patronage de la Sainte-Famille au Hutin. Cette association s'occupe de jeunes et propose des petits spectacles.
Les petits sont doués et Manou s'enthousiasme. C'est là que le nom de Manou lui est donné par son petit-fils, Franck. Tout le monde l'adopte. M. Morel, responsable de l'animation de Roubaix, lui offre la salle de danse du centre aéré puis l'Alma et maintenant salle Dubly. L'association se structure et devient « La Troupe à Manou ». Elle a 30 ans à Noël.
Manou songe à la retraite pour la danse. Les cours deviennent pénibles et personne pour prendre la suite. « Je voudrais retrouver mes filles et garçons qui doivent approcher de la quarantaine et reprendre avec eux les nouveaux championnats qui ont fait le succès de la troupe, livre-t-elle. J'ai été professeur, chorégraphe, costumière, organisatrice, etc. Les retrouver serait formidable. »w

Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

Roubaix

Réagir à l'article

Réagir avec son profil Connect

* Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Voix du Nord Multimédia se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

Vos réactions 0

Réagir

Les articles les plus…