Les cent violons pour un théâtre

Publié le - Mis à jour le 28/09/2012 à 17:57

Nord Eclair

| COLISÉE |
Vendredi soir, le public du Colisée s'est laissé emporter par la musique des violonistes tziganes.
Vendredi soir, le public du Colisée s'est laissé emporter par la musique des violonistes tziganes.

Vendredi soir, les 100 violonistes du Budapest Gypsy Symphony Orchestra ont donné au Colisée de Roubaix un concert d'une grande puissance, communiquant leur passion au public.
SAVER SHIRLEY  > correspondante locale
Vendredi soir, les 100 violons tziganes ont fait vibrer le Colisée...
Malgré l'obstacle de la langue, les violonistes ont communiqué avec leur public grâce à leur musique, véritable langage universel.
Cet orchestre symphonique hongrois de musique classique a vu le jour en 1985 dans des conditions très particulières. Lors des obsèques du célèbre soliste Sandor Jaroka, la communauté tzigane lui a rendu un hommage en musique et c'est de là qu'est né le fameux orchestre. Depuis, les 100 violonistes de Budapest, dirigés par Sandor Buffo Rigo et Joszef Lendvai Csocsi, maître des violons parcourent l'Europe. Violons, altos, violoncelles, contrebasses, clarinettes et cymbalums ont résonné dans la salle du Colisée. Sans partition et menés par les différents solistes, les musiciens, en costumes traditionnels ont interprété magistralement des oeuvres du répertoire classique. Le public a pu redécouvrir avec plaisir les danses hongroises de Johannes Brahms ainsi que des pièces de Frantz Liszt ou encore de Piotr Tchaikovski et s'imprégner de la fabuleuse énergie dégagée par les musiciens.w Le Colisée, 31 Rue de l'Épeule à Roubaix. Tél. 03.20.24.62.28.

Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

Roubaix

Réagir à l'article

Réagir avec son profil Connect

* Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Voix du Nord Multimédia se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

Vos réactions 0

Réagir

Les articles les plus…