Le PS à l'assaut de la citadelle UMP

Publié le - Mis à jour le 28/09/2012 à 17:28

Nord Eclair

| LÉGISLATIVES (NORD - 7E) |
Marjolaine Pierrat-Feraille assume les choix de François Hollande notamment en matière de vote des étrangers.
Marjolaine Pierrat-Feraille assume les choix de François Hollande notamment en matière de vote des étrangers.

Partout ou presque dans la 7e circonscription, les électeurs ont placé Sarkozy en tête des suffrages dimanche. Autant dire que la bataille des législatives n'est pas gagnée d'avance par Marjolaine Pierrat-Feraille. Pas perdue non plus.
GILLES MARCHAL > gilles.marchal@nordeclair.fr
Il faut reconnaître que le récent redécoupage de la 7e circonscription1 n'avantage pas forcément la gauche. Aux quartiers sud, est et centre de Roubaix et aux quartiers sud de Wattrelos, on a substitué les villes de Croix et Wasquehal, toutes deux bastions UMP quand les premiers penchent clairement à gauche. Seul l'ajout des quartiers ouest de Roubaix rééquilibre un tant soit peu la balance.
Pour les militants du Parti socialiste, il ne fait aucun doute que ce redécoupage décidé par les parlementaires de la majorité actuelle est « taillé sur mesure » pour le député sortant Francis Vercamer (carté Nouveau Centre mais investi par l'UMP) vainqueur d'un cheveu face à la candidate socialiste en 2007. Moins de 200 voix avaient séparé Francis Vercamer de Fanny Bullaert pour 36 000 votants.

Trente-trois ans, deux enfants
Les dés seraient-ils alors déjà jetés ? Ça, Marjolaine Pierrat-Feraille, investie par le PS avec Jérôme Dehaynin (voir ci-dessous), ne saurait y croire. D'abord parce que la jeune Roubaisienne de 33 ans, militante socialiste proche de Martine Aubry depuis 2002, conseillère municipale à Roubaix, maman de deux enfants et attachée de presse en mairie de Lille, compte sur la supposée vague rose-verte pour prendre l'avantage sur son adversaire. Ensuite parce qu'elle estime faire des propositions à la hauteur des enjeux qui pèsent sur le pays et la circonscription.
Et Francis Vercamer dans tout cela, qu'en pense Marjolaine Pierrat-Feraille ? Joker : « Il appartient aux électeurs de juger le député sortant » , se borne-t-elle à dire. Mieux, hier, durant la conférence de presse, la candidate a souhaité « un joyeux anniversaire républicain » à son adversaire né un 10 mai, « jour de l'abolition de l'esclavage et de l'élection de François Mitterrand ». Une manière habile de marquer la différence.
Concernant son programme - Nord éclair y reviendra en détail avant les élections -, Marjolaine Pierrat-Feraille met en avant le handicap, l'éducation et la sécurité notamment. Quant aux choix de François Hollande en matière de fiscalité et de vote des étrangers, elle les assume totalement et se dit prête à les expliquer tant « il a été dit des choses fausses » à ces sujets.

Réconcilier les gens
avec la politique

Autre cheval de bataille de la candidate PS : le non-cumul des mandats. Marjolaine Pierrat-Feraille jure qu'elle ne croupira pas dans son fauteuil de député mais, qu'au contraire, elle s'y consacrera « à 100 % ». Car, dit-elle, « pour réconcilier les gens avec la politique » et par là même, lutter contre l'abstention et la montée du FN, la candidate veut rétablir des relations de confiance, de v érité, de proximité et recréer un dialogue avec les électeurs. « Ce qui m'intéresse le plus, c'est de comprendre comment les gens vivent et comment on peut améliorer leur quotidien par les choix politiques. (...) Il faut écouter les gens et trouver les moyens de faire comprendre aux citoyens ce que l'on fait. Pas seulement pendant la campagne mais aussi pendant le mandat. » Dans l'entourage de Marjolaine Pierrat-Feraille, on loue ses compétences et sa pugnacité. D'ailleurs, à ce sujet, la candidate se réjouirait presque du challenge qui l'attend dans la 7e : « Si je fais de la politique, c'est pour y aller ! Je crois en mes capacités de convaincre. C'est faisable. Et les citoyens sont en capacité de comprendre l'importance qu'il y a à donner une majorité à François Hollande. » w 1 La septième circonscription couvre désormais Croix, Wasquehal, Hem, Lys-lez-Lannoy, Lannoy, Leers, Toufflers et les quartiers ouest de Roubaix.

Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

Roubaix

Réagir à l'article

Réagir avec son profil Connect

* Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Voix du Nord Multimédia se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

Vos réactions 0

Réagir

Les articles les plus…