La tour Mermoz de Roubaix fermera-t-elle ou pas ?

Publié le - Mis à jour le 28/09/2012 à 17:34

A.P.

|

RELOGEMENT

|

Depuis ce matin, Lille Métropole Habitat se prend les pieds dans le tapis de la communication à propos de l'avenir de la tour Mermoz : fermera, fermera pas ?

Photo L.M/Nord eclair
Photo L.M/Nord eclair

"Nous avons précisé très clairement aux locataires de la résidence qu'un relogement à terme dans leur logement à Mermoz est totalement exclu", écrit Lille Métropole Habitat dans un communiqué, où il affirme au contraire : "Les logements sinistrés ou non, sont inhabitables pour une probable période de plusieurs mois, durée d'immobilisation qui sera prochainement déterminée plus précisément par les expertises techniques qui ont débuté hier soir (lundi, ndlr)". Des propos "ambigus" reconnaît LMH, quand bien même le bailleur dément toute fermeture définitve de la tour Mermoz... 

En début de soirée, la communication tentait une explication : "La tour Mermoz n'est pas habitable. On ne sait pas pour combien de temps. Nous sommes partis dans une démarche où les habitants ne pourraient pas être relogé avant plusieurs mois dans leur appartement. Nous les invitons donc à se projeter dans d'autres logements, dans le cas où ils ne seraient pas relogés à Mermoz." Finalement, il faudra attendre les conclusions des experts pour en savoir davantage. 

Anne-Marie et d'autres locataires, rencontrés mardi, expliquaient qu'ils étaient prêts à attendre le temps qu'il faudrait pour retrouver leur appartement "grand, éclairés". D'autres ont profité de l'occasion pour faire d'autres choix...

Plus d'infos demain dans Nord Eclair

Réagir à l'article

Réagir avec son profil Connect

* Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Voix du Nord Multimédia se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

Vos réactions 0

Réagir

Les articles les plus…