Confiserie magique et activités culinaires aux centres de loisirs

Publié le - Mis à jour le 30/12/2012 à 05:41

Nord Eclair

Confiserie magique et activités culinaires aux centres de loisirs
Confiserie magique et activités culinaires aux centres de loisirs
Les enfants des centres d'accueil de loisirs étaient invités à l'inauguration de la confiserie magique, jeudi après-midi, à la salle Georges Bénéfice du complexe Futura.
En fait, il s'agissait d'un spectacle de Noël, présenté par Agnès de l'association M'Animation, joué sur le mode interactif. À tour de rôle, les petits spectateurs sont devenus acteurs afin de mieux se mettre dans la situation du client ou du chaland, avec bien évidemment une dose de magie.
Le spectacle terminé, les enfants ont participé à des ateliers barbe à papa et bonbons. Une façon agréable de rester dans le registre des douceurs.
Le programme des activités de la session de Noël qui a débuté le 26 décembre pour se terminer le 4 janvier, a été concocté par Audrey Delvallée, directrice du centre des moins de 6 ans et par Marielle, Kelly et Jennifer, les animatrices. Il est notamment prévu que la quinzaine de petits assurent un spectacle de magie.
De leurs côtés, les 6-12 ans, du centre de loisirs que dirige Peggy Loisel vont s'adonner à des animations en lien avec les plaisirs de la table, sous la houlette de Mélissa, Charlotte et Kevin, les animatrices. Comment préparer la fondue de chocolat ? Une succulente question. D'autres activités culinaires, orchestrées sont au menu des réjouissances.

Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

Hersin Coupigny

Réagir à l'article

Réagir avec son profil Connect

* Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Voix du Nord Multimédia se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

Vos réactions 0

Réagir