Affaire Clélia : premiers heurts au procès

Publié le - Mis à jour le 29/09/2012 à 02:31

BRUNO RENOUL

| JUSTICE |

Le calme n'aura duré qu'une matinée. Dès la reprise du procès de Julien Sailly, les tensions observées à l'audience de juin 2011 ont repris. La mère de Julien, qui décrit un enfant qui a été "choyé" et s'est toujours montré "serviable", a dénoncé à la barre, en pleurs, "l'acharnement" dont est victime son fils "depuis quatre ans". "Depuis quatre ans, notre vie est comme en stand-by"!, s'émeut-elle.

Son père, interrogé lui aussi, s'est lancé dans un long réquisitoire contre l'institution judiciaire, regrettant les "failles" de l'enquête et de l'instruction, menée selon lui "exclusivement à charge". "Dès le début la juge d'instruction a dit à mon fils qu'il irait aux Assises, c'est normal, ça?", questionne-t-il la cour.

Ces deux dépositions ont été l'occasion de prises de bec entre l'avocat général Luc Frémiot et Me Dupond-Moretti, avocat de la défense, dont les bisbilles avaient été au coeur de l'audience de juin 2011, qui avait fini par être reportée. "Je ne peux pas laisser le témoin dire cela!", s'est emporté Luc Frémiot, suscitant l'ire d'Eric Dupond-Moretti, qui l'a sommé de" laisser le témoin finir sa déposition". Echanges de mots doux. "Bon, ça suffit, là, non?", questionne la présidente Sophie Degouys. "C'est pas moi qui ait commencé", tente Me Dupond-Moretti.

"On n'est pas dans une cour de récréation, quand même!", a fini par trancher la présidente.

Plus d'infos à suivre sur nordeclair.fr et demain dans Nord éclair.


Réagir à l'article

Réagir avec son profil Connect

* Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Voix du Nord Multimédia se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

Vos réactions 0

Réagir

Les articles les plus…