À l'ail, au camembert, la soupe, c'est populaire

Publié le - Mis à jour le 29/11/2012 à 05:58

Nord Eclair

| HALLUIN |
À gauche, Marie-Jo touille avec énergie son excellente soupe de laitue au fromage à l'ail. Son secret? Certainement le coup de poignet! En haut, l'équipe de la soupe au camembert avant l'annonce de sa victoire. À droite, une participante lève le coude pour goûter l'une des neuf préparations du concours. La dégustation est une chose sérieuse!
À gauche, Marie-Jo touille avec énergie son excellente soupe de laitue au fromage à l'ail. Son secret? Certainement le coup de poignet! En haut, l'équipe de la soupe au camembert avant l'annonce de sa victoire. À droite, une participante lève le coude pour goûter l'une des neuf préparations du concours. La dégustation est une chose sérieuse!
Un concours de soupes s'est tenu hier, salle du Manège. L'événement, organisé pour la deuxième fois par les Seniors halluinois, a rassemblé 147 personnes, soit 27 de plus que l'an dernier. Elles se sont délectées de neuf soupes, plus originales les unes que les autres.
CÉDRIC THÉVENIN > halluin@nordeclair.fr
La soupe, un sport de mamies ? Que nenni ! Un concours de potages a eu lieu hier soir à la salle du Manège. Et si la majorité des 147 participants font partie de l'association des Seniors halluinois, « la soupe est toujours très à la mode, fait valoir Christiane Verkindere, l'organisatrice de l'événement. On dit toujours cinq légumes par jour ! Tous les gens qui sont ici ont beaucoup d'activités, n'allez pas les faire passer pour des petits pépés mémés ».
Certes, les retraités présents à l'événement débordent d'énergie et de bonne humeur qui ferait perdre l'éclat de bien des jeunes de 20 ans. Jean-Marie, 72 ans, en est représentatif. L'ancien athlète est affable et souriant. Et comme beaucoup d'autres, il est venu d'abord pour l'ambiance conviviale. « On se rencontre, on a des tas de choses à se raconter », confie-t-il, attablé aux côtés de ses joyeux amis. L'homme voit un autre avantage à la dégustation de soupes : « Pour une fois qu'on peut se contenter de boire des petits échantillons ! Quand on était jeune, on était obligé de finir notre grand bol. » Pense-t-il toujours grandir grâce à l'agréable breuvage ? « On a un peu plus tendance à rapetisser », lance-t-il en s'esclaffant.
Mais redevenons sérieux. L'objet de la soirée reste l'élection de la meilleure soupe. Elles sont neuf en compétition, soumises aux votes du public et des participants au concours. Velouté au camembert ou aux poivrons jaunes, soupe à l'ail ou à l'oignon, crème de navets caramélisés au porto ou de lentille aux fines herbes, garbure béarnaise, potage à la laitue... le choix est difficile. Table par table le public se rue vers les marmites pour la dégustation. La file d'attente est longue. « Avancez mesdames, on ne bavarde pas », gronde Christiane Verkindere au micro à l'attention de pipelettes discutant le bout de gras autour d'une souplette.
Chacun goûte avec attention les différentes préparations, puis passe au bureau de vote. « Elles sont délicieuses. Hier, on avait parlé de la soupe au camembert. Elle est très bonne », se réjouit Régiane. « J'aime la crème de navets parce qu'il y a du porto c'est original » , témoigne Astrid, venue de Menin. Finalement, le velouté au camembert remporte la partie (pour la recette, lire l'encadré).
« Ce n'est pas important, le gagnant », glisse Jean-Paul qui comptabilise les voix. La soirée continue. Un sandwich avalé, les seniors bondissent de leur chaise pour une session de danse en ligne. Jamais fatigués.w

Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

Halluin

Réagir à l'article

Réagir avec son profil Connect

* Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Voix du Nord Multimédia se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

Vos réactions 0

Réagir

Les articles les plus…