À propos du mariage pour tous

Publié le - Mis à jour le 04/02/2013 à 06:06

Nord Eclair

| LA BLOGOSPHÈRE |
À propos du mariage pour tous
À propos du mariage pour tous

Michel-François Delannoy, maire PS de Tourcoing, premier président de Lille Métropole Communauté urbaine et conseiller régional, est partisan du mariage pour tous au nom de l'égalité des droits. Mais pour la question délicate de la procréation médicalement assistée, il s'interroge et souhaite un débat.« Il me semble que le gouvernement a fait preuve de bon sens en choisissant de présenter devant l'Assemblée nationale le projet de loi visant à légaliser le mariage des couples homosexuels en prenant soin de le distinguer de la question de la filiation qui, elle, sera discutée sans doute au printemps dans le cadre d'un texte plus large sur la famille.
Le mariage instaure entre deux personnes une communauté protectrice, consacrée par un engagement solennel, reconnu par la société et je ne vois pas au nom de quoi il faudrait en exclure les homosexuels.
En revanche, comme de nombreux Français je crois, je revendique le droit au questionnement sur la possibilité pour les couples homosexuels d'accéder à la procréation médicalement assistée (PMA).
Il s'agit là en effet plus que d'une simple réforme inspirée par une volonté égalitariste entre couples hétérosexuels et couples homosexuels, mais bien d'un bouleversement anthropologique qui exige que l'on se donne le temps de la réflexion.
Mes études m'ont appris que la famille est une instance de socialisation fondamentale, et que si le modèle familial sur lequel s'est construit depuis des siècles notre civilisation a connu des évolutions marquées du sceau du progrès (...), il n'en convient pas moins de bien mesurer les conséquences sur les enfants d'un mode de filiation inédit, en tout cas en France.
Or, je ne cesse de lire et d'entendre des points de vue, parfois très argumentés, de pédopsychiatres, de psychanalystes, de sociologues radicalement opposés, ce qui montre bien qu'il y a place pour le doute et donc le débat, et je reconnais très volontiers que mon jugement n'est pas arrêté. (...) »
Michel-François Delannoy,
sur son blog chezmaxims.hautetfort.com
Réagissez à ce post par courrier, email (lecteurs@nordeclair.fr) ou sur notre page Facebook.
 

Réagir à l'article

Réagir avec son profil Connect

* Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Voix du Nord Multimédia se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

Vos réactions 0

Réagir

Les articles les plus…