Athlétisme

Sébastien Biche signe son triplé à Roubaix

Publié le 26/10/2009 à 00h00

Sébastien Biche le voulait, son troisième titre consécutif sur 50 km, et il l'a eu ! Hier à Roubaix, le sociétaire de l'AC Issy-les-Moulineaux est arrivé 1er devant deux marcheurs de l'UC Amiens, Bertrand Moulinet (2e) et Eddy Roze (3e).

Sébastien Biche signe son triplé à Roubaix
Sébastien Biche le voulait, son troisième titre consécutif sur 50 km, et il l'a eu ! Hier à Roubaix, le sociétaire de l'AC Issy-les-Moulineaux est arrivé 1er devant deux marcheurs de l'UC Amiens, Bertrand Moulinet (2e) et Eddy Roze (3e).


VALÉRIE AUBERT-RAMBAUX > valerie.rambaux@nordeclair.fr
Sébastien Biche a patiemment construit son succès, hier, avenue Le Nôtre à Roubaix, le long du parc de Barbieux. Alors qu'Antonin Boyez de l'EFS Reims Athlé avait pris un départ canon, Biche s'est calé en 3e position. L'espoir Bertrand Moulinet de l'UC Amiens était intercalé entre les deux hommes.
Au bout d'une heure de course (14 km), les positions n'avaient pas varié. Sans grande surprise, Antonin Boyez - qui disputait son premier 50 km - a peu à peu lâché prise et s'est fait doubler par Moulinet au 16e km. Au 30e, son avance a fondu de façon vertigineuse et il a abandonné au 38 e km. Au 40e, Biche s'est emparé de la tête de la course et ne l'a plus quittée.


Bertrand Moulinet semblait bien parti pour terminer 2e, tandis que la 3e place était encore indécise. À 10 km de l'arrivée, on pensait qu'elle se jouerait entre le Hongrois Tubak et le marcheur de Franconville Le Coz. Mais ce dernier a abandonné. La 3e place s'est finalement disputée entre Johan Augeron de l'AC Haut Poitou et Eddy Roze de l'UC Amiens, qui est monté sur la 3e marche du podium.
« Encore compétitif » Sitôt la ligne franchie, Sébastien Biche pouvait savourer son triplé. « Je partais avec l'idée de gagner. Ça aurait été une déception de faire 2e ! » Fatiha Ouali, venue assister à l'arrivée, appréciait d'autant plus sa performance qu'il venait de s'imposer sur un circuit plus exigeant qu'il n'y paraît : « Il y a toujours des changements de rythme ». Biche de préciser : « Il y a 1 km en léger faux plat descendant, puis le retour en faux plat montant. Ce n'était pas un parcours pour réaliser une performance. Mais mon but était le titre. J'aurais signé pour n'importe quel temps. » Le triple champion de France s'est imposé en 3 h 58' 13.
Passée la déception de ne pas s'être qualifié pour les Mondiaux de Berlin, Sébastien Biche tenait à faire un résultat aux France, « pour montrer que je suis encore compétitif ». À bientôt 37 ans - il les fêtera le 1er février -, il espère décrocher son ticket pour les championnats d'Europe, qui auront lieu à Barcelone l'été prochain.
Chez les femmes, le Critérium national des 20 km a été remporté parla Hongroise Varro (1 h 44' 35), devant sa compatriote Kovacs (1h 48' 35) et la Lilloise du Lille Métropole Athlé Catherine Deseille (1h 49' 06), qui a battu son record personnel (1 h 56'). w

Nord Éclair