Villeneuve d'Ascq

Une tradition qui fait bien des émules

Publié le 15/01/2012 à 00h00

Dimanche dernier, à la Bourloire de l'Etaque Saint- Pierre d'Ascq, se déroulait la finale du master féminin organisé par la Fédération des sociétés de Bourle de Wattrelos.

Une tradition qui fait bien des émules
Dimanche dernier, à la Bourloire de l'Etaque Saint- Pierre d'Ascq, se déroulait la finale du master féminin organisé par la Fédération des sociétés de Bourle de Wattrelos.


Sandrine Delannoy s'est mesurée à Virginie Bourgeois.
La Fédération des sociétés de Bourles de Wattrelos qui compte 15 ans d'existence, regroupe 13 Bourloires sur la région Nord, et organise régulièrement des tournois. Les masters, c'est un contre un, au masculin comme au féminin. Sur le féminin, qui a démarré en mars cette année, il y avait dix concurrentes. Les deux finalistes se sont rencontrées au match aller le 13 novembre à Leers, aujourd'hui, à Ascq, c'est le match retour. La société de Leers compte 60 membres. Virginie, 41 ans a commencé la bourle il y a 30 ans. L'Etaque Saint-Pierre d'Ascq réunit 30 membres, Sandrine, 30 ans, a démarré quant à elle la bourle avant ses 20 ans. Toutes deux s'accordent à dire, « c'est une passion familiale. » À l'issue du tournoi, qui a duré 1h30, Virginie a remporté le master avec 13 points, contre 9 pour Sandrine qui avoue, belle joueuse, « elle a eu plus de réussites que moi. » w
GISÈLE CAPRON, correspondante


locale

Nord Éclair