Sports de Roubaix

Pas de miracle pour les Lions

Publié le 16/03/2011 à 00h00

Partis en Loire-Atlantique avec quatre buts à remonter suite à la défaite du match aller (3-7), les Lions de Wasquehal n'ont rien pu faire et se sont aussi inclinés au match retour (7-1).

Pas de miracle pour les Lions
Partis en Loire-Atlantique avec quatre buts à remonter suite à la défaite du match aller (3-7), les Lions de Wasquehal n'ont rien pu faire et se sont aussi inclinés au match retour (7-1).


JOFFREY FRANÇOIS > correspondant
Qu'elle est loin, la fin d'année 2010 où les Lions de Wasquehal pointaient leur nez en haut du classement de la poule A. Car après la trêve, Wasquehal a sombré reculant au 5e rang de son championnat et, malheureusement, il n'y a pas eu de sursaut en play-offs. Défaits à l'aller, les Lions n'ont rien pu faire sur la glace des Corsaires de Nantes.
Langlois Caisse douchait une première fois le peu d'espoirs des Lions en fin de premier tiers sur une supériorité numérique (1-0, 19'46). « C'est dommage car on avait fait un gros premier tiers », précise Frédéric Nilly. Comme lors du match dans le Nord, Wasquehal craquait lors de la deuxième période. Hovora (2-0, 22'36) puis l'insatiable Langlois Caisse (4-0, 34'12 et 34'29) tuaient le peu de suspens encore présent.


Les Lions tentaient bien de prendre quelques risques en sortant leur gardien sur une supériorité numérique mais cela ne donnait rien. « Nantes a eu beaucoup de réussite. Même si par rapport au match aller, on a pris moins de pénalités, notre adversaire a su en profiter », déplore le technicien wasquehalien.
Un avenir en pointillés L'ultime période confirmait la domination des Nantais avec des nouvelles réalisations de Langlois Caisse (47'11, 56'36) et Novotny (54'18).
Entretemps, Mickaël Bardet sauvait l'honneur des Lions (53'47) mais, au final, l'addition est bien salée (7-1). « On a essayé de limiter la casse mais le coeur n'y était plus. Au final, le score est sévère car on n'a pas été ridicule. Néanmoins, on n'a aucun regret car Nantes mérite sa qualification » , estime l'entraîneur-joueur des Lions.
Seul point positif, l'attitude affichée par Wasquehal : « On a montré un meilleur visage en essayant de donner ce qu'il nous restait. » La saison wasquehalienne se termine donc sur ce revers face aux Corsaires de Nantes. Reste maintenant à connaître la position du club quant à son avenir qui, pour l'heure, s'écrit en pointillés.w Corsaires de Nantes - Lions de Wasquehal : 7-1.

Nord Éclair