Environs de Roubaix

La coulée verte prend forme

Publié le 29/09/2011 à 00h00

Cette voie verte de 7,6 km qui traverse Villeneuve-d'Ascq, Hem, Lys et Roubaix, tout un programme à aménager. À Lys, on a mis le turbo et les premiers travaux ont commencé.

La coulée verte prend forme
Cette voie verte de 7,6 km qui traverse Villeneuve-d'Ascq, Hem, Lys et Roubaix, tout un programme à aménager. À Lys, on a mis le turbo et les premiers travaux ont commencé.


AGNÈS POIZOT > agnes.poizot@nordeclair.fr
Les élus en parlaient encore et toujours, mais sur le terrain, rien de vraiment concret. L'aménagement de cette coulée verte - tronçon de 7,6 km qui relie la chaîne des lacs de Villeneuve-d'Ascq au canal de Roubaix en passant par Lys et Hem - tout un programme laissé longtemps en friche.
À Lys-lez-Lannoy, cette voie verte concerne deux secteurs : l'un relie la place Faidherbe à la rue Cavrois (355 m), l'autre la rue Jules-Guesde à la rue Chanzy (340 m). En 2000, un premier aménagement avait été réalisé des rues Jules-Guesde à Chanzy. Mais aujourd'hui, cet axe a « besoin d'un lifting », assure l'adjoint lyssois aux travaux, Amaury Buino. « Il faut un accès piéton pour le Pédibus, refaire les entrées, remettre au bon endroit une végétation devenue anarchique... », énumère-t-il.


Tout un projet travaillé et réfléchit depuis 2008, date d'arrivée de la municipalité socialiste. « En mars 2008, nous avons lancé les ateliers urbains de proximité, avec les habitants, pour une étude d'aménagement », explique l'élu. Une étude menée avec le bureau d'études Nervures, le groupement d'intérêt public Lille métropole rénovation urbaine en partenariat avec Lille métropole et l'espace naturel. « On a profité de la poussée volontariste de Hem qui réalise son tronçon Lèverie et rue Jules-Guesde », ajoute Amaury Buino.
Résultat : après deux années d'études, un projet a été validé et les premiers engins de chantier sont arrivés sur site la semaine passée. L'objectif de ces 695 m de voie verte à Lys-lez-Lannoy : favoriser les connexions entre quartiers, logements et équipements municipaux grâce à un espace de promenade, sécurisé. Sur le premier tronçon entre la place Faidherbe et la future place de la Lèverie - où le chantier a démarré -, création d'un nouveau chemin (en adéquation avec les pavés de l'ancienne voie ferrée), installation d'éclairage public et d'un parvis d'entrée rue Marceau. Et surtout, installation d'une aire de jeux. « C'est pour les 3-8 ans, ce qui n'existe pas encore sur Lys, explique Josiane Crispyn, conseillère municipale déléguée au cadre de vie. La thématique de cette aire de jeux sera la voie ferrée ». Francis Vanlierde, conseiller délégué aux solidarités et handicap, ajoute : « Cette aire de jeux répond à une attente des Lyssois. Nous, on espère aussi ouvrir ce quartier Longchamp à toute la population ! » Sur l'autre secteur de la rue Jules-Guesde à Chanzy, beaucoup de rénovations et des coupes d'arbres malades avec plantations d'arbres et arbustes.
La fin de ces chantiers est prévue pour le mois de novembre. Les belles journées d'hiver, les Lyssois pourront donc profiter de ce nouvel espace vert qui aura coûté, 71 300 E HT à la Ville et 238 692 E HT à la communauté urbaine. Pour la ville, avoir terminé cette coulée verte est une épine en moins. Désormais, elle va pouvoir se consacrer au développement de son plan vert qui vise à ouvrir des espaces de respirations en coeur de ville.
Déjà là, le programme est bien avancé...w

Nord Éclair