Roubaix

Un gâteau en tricot pour les 10 ans de La Piscine

Publié le 21/03/2012 à 00h00

Elles s'appellent Ginette Cnudde, Renée Lebrun, Chantal Desbonnets, Cécile Maizel, Armelle Duquesnoy, Éliane Guilain et Michèle Urbaniak. Elles sont les tricoteuses d'un gâteau et pas des moindres : celui des 10 ans du musée La Piscine.

Un gâteau en tricot pour  les 10 ans de La Piscine
Elles s'appellent Ginette Cnudde, Renée Lebrun, Chantal Desbonnets, Cécile Maizel, Armelle Duquesnoy, Éliane Guilain et Michèle Urbaniak. Elles sont les tricoteuses d'un gâteau et pas des moindres : celui des 10 ans du musée La Piscine.



Jean-François Boudailliez, adjoint à la culture, l'a rappelé : « Roubaix a deux musées. » La Piscine, qui a fêté ses 10 ans en octobre dernier, mais aussi la Manufacture des Flandres, qui a exactement le même âge. Situé rue de la Prudence, cet équipement, créé par un industriel belge et repris par la Ville, présente un panel impressionnant de métiers à tisser. Des animations y sont proposées. L'office de tourisme a mis en place depuis deux ans le café tricot. Chaque semaine, une quinzaine de dames viennent agiter leurs aiguilles et pelotes pour des créations originales.
Elles ont déjà tricoté des cheminées d'usines textiles. Pour les 10 ans du musée, elles ont relevé le défi d'un gâteau en tricot. « C'était formidable, même si nous n'étions pas toutes d'accord sur les couleurs, s'amuse Cécile Maizel, le voir exposé au musée, c'est une reconnaissance, c'est génial ! ». Il a fallu un mois et demi de travail pour aboutir à ce résultat : un gâteau à quatre étages avec des petits choux.


Les tricoteuses ne vont pas raccrocher si vite les aiguilles. Elles envisagent de se lancer dans un nouveau projet, du « graf tricot ». Ouvrez l'oeil dans les prochains mois : il pourrait y avoir de drôles de réalisations en laine sur du mobilier urbain. w
DELPHINE TONNERRE

Nord Éclair