Lille

Grand succès pour La tente des glaneurs

Publié le 17/01/2011 à 00h00

Un mois après son inauguration, La tente des glaneurs, qui distribue tous les dimanches les fruits et légumes invendus au marché de Wazemmes, connaît un succès retentissant. Entre 70 et 90 personnes en bénéficient chaque semaine.

Grand succès pour La tente des glaneurs
Un mois après son inauguration, La tente des glaneurs, qui distribue tous les dimanches les fruits et légumes invendus au marché de Wazemmes, connaît un succès retentissant. Entre 70 et 90 personnes en bénéficient chaque semaine.


HUGO CLÉMENT > lille@nordeclair.fr
Elle a tout juste un mois, mais le bouche à oreille en a déjà fait un point de rendez-vous incontournable pour de nombreux habitants de la métropole. Installée rue Corneille, en plein coeur du marché de Wazemmes, La tente des glaneurs a encore connu un immense succès hier. Selon les responsables de l'association, entre 70 et 90 personnes viennent chaque dimanche chercher des fruits et légumes invendus par les commerçants du marché.
« Le matin, nous faisons le tour des étals pour récupérer ce que les vendeurs auraient jeté. Puis, quand le marché se termine, vers 13h30, nous redistribuons la marchandise. Au total, ce sont entre 300 et 500 kilos de fruits et légumes qui sont écoulés de cette manière chaque semaine » , explique Jean-Loup Lemaire, cofondateur de La tente des glaneurs et conseiller de quartier.



« On évite la violence
en organisant la distribution »

Parmi les bénéficiaires, des jeunes, des personnes âgées, des habitants de Wazemmes, mais également des Roubaisiens ou des Tourquennois. Tous n'étaient pas des glaneurs avant de fréquenter La tente. « Il faut oser se mettre à quatre pattes devant un container, note Jean-Loup Lemaire. Et puis, il y a souvent de la tension lors du ramassage. Il n'est pas rare que les glaneurs se battent entre eux.
Alors qu'ici, en organisant la distribution, on évite la violence et on crée du lien social. » Carole, 44 ans, se rend à La tente pour la première fois. Elle vient spécialement de Roubaix pour récupérer son cabas de fruits et légumes. « Une amie m'en a parlé, et je trouve que c'est une très bonne initiative. Je peux récupérer des produits que je ne pourrais pas m'acheter normalement. Et puis, je n'ai pas besoin de les ramasser par terre, ce que de toute façon je n'oserais pas faire », raconte-t-elle.
Du côté des commerçants, l'initiative semble également séduire. « C'est bien pour ceux qui sont dans le besoin, et ça nous arrange aussi, car on n'a plus à payer les taxes pour les déchets qu'on laissait sur les trottoirs auparavant », souligne Bruno, qui vend des fruits et légumes à Wazemmes depuis deux ans. « C'est gagnant-gagnant. D'ailleurs, la rue Corneille, qui servait de dépotoir, est propre maintenant », se félicite Jean-Loup Lemaire.w

Nord Éclair