Halluin

Le Campanile du C.I.T : nouveau gîte des sportifs itinérants ?

Publié le 04/03/2012 à 00h00

À l'entrée du (CIT) de Roncq, l'hôtel Campanile accueille des clients peu ordinaires : si peu de familles font étape sur la route des vacances, beaucoup de professionnels et de cyclistes s'y arrêtent.

Le Campanile du C.I.T : nouveau gîte des sportifs itinérants ?
À l'entrée du (CIT) de Roncq, l'hôtel Campanile accueille des clients peu ordinaires : si peu de familles font étape sur la route des vacances, beaucoup de professionnels et de cyclistes s'y arrêtent.


LOUIS DIEU > louis.dieu@nordeclair.fr
Il faut bien reconnaître que la zone du CIT à Roncq n'inspire pas vraiment l'envie de poser ses valises au visiteur de passage : plus de 50 hectares dédiés à la logistique, 4 000 véhicules par jour, 87 entreprises, un millier de salariés... Bref, un vaste empire commercial où les transporteurs sont rois.
Mais l'hôtel restaurant Campanile, situé à l'entrée de zone bétonnée, semble tirer son épingle du jeu et attirer une clientèle originale : des professionnels des entreprises avoisinantes mais, plus étonnant, des sportifs des quatre coins de France. Il faut dire que Laeticia Zerbib, 28 ans, a su mettre tout son génie marketing pour parvenir à ses fins : native de Marseille, la jeune directrice du Campanile a tissé des liens privilégiés avec différentes associations sportives de la vallée de la Lys : « Le week-end, nous accueillons pas mal de sportifs : la gymnastique d'Halluin, le football à Neuville, le volley-club halluinois... On essaye d'accompagner le plus possible leurs activités ». Autant de partenariats qui se renforcent grâce à la proximité du CIT avec la Belgique. Ce soir-là, par exemple, sur le parking, deux véhicules aux couleurs de l'équipe de cyclisme « Bretagne Schuller » reviennent d'une course belge. « Ici, on trouve tout ce dont nous avons besoin, la place sur le parking, la logistique nécessaire », témoigne Emmanuel Hubert, à la tête de cette équipe qui comprend huit coureurs et six mécanos, kinés et autres techniciens. « Bientôt nous participerons au Grand Prix Samyn de Mons et aux trois jours des Flandres » .


Des sportifs de haut niveau choyés, qui peuvent compter sur la bonne humeur et le charmant sourire de Laeticia Zerbib. Les professionnels et autres commerciaux, eux, fréquentent le Campanile surtout en semaine, « pour des salons, des séminaires ou des journées d'étude ».
« On a lancé un partenariat avec le Fitness park du CIT pour que les clients de l'hôtel puissent décompresser après le travail, c'est mieux que d'aller courir derrière les camions ! », relève Laeticia. Si la proximité avec Lille reste un atout majeur pour l'enseigne, c'est également la stratégie marketing de sa jeune directrice qui semble porter ses fruits...

Nord Éclair