Halluin

Calcul@tice, le calcul est un délice

Publié le 06/06/2009 à 00h00

Pour la deuxième année consécutive, le collège Schuman a participé au rallye départemental de calcul mental calcul@tice. Trois classes de 6e ont travaillé en binômes avec trois classes de CM2.

Calcul@tice, le calcul est un délice
Pour la deuxième année consécutive, le collège Schuman a participé au rallye départemental de calcul mental calcul@tice. Trois classes de 6e ont travaillé en binômes avec trois classes de CM2.


BERNADETTE COSYN > correspondante locale
Le calcul mental, c'est un volet important du programme mathématique, mais cela semble parfois aride aux élèves. Un état d'esprit qui change avec calcul@tice. « Ce n'est pas seulement un rallye, même si cela motive bien les élèves, c'est également un programme d'entraînement » précisait Mme Tournon, professeur de mathématiques au collège Schuman.
Calcul@tice, comme son nom le laisse deviner, a pris racine dans le terreau internet. il existe depuis 2007.


Il propose des séries d'exercices très ludiques dans toutes les branches du calcul mental. C'est tellement bien fait que lors du rallye certains binômes, passé le premier stress, semblaient prendre autant de plaisir qu'en pratiquant un jeu vidéo.
Un autre avantage de taille, c'est que calcul@tice est également le programme d'entraînement. « Je me connecte sur le site et je peux élaborer une séance d'entraînement adaptée au niveau de mes élèves en choisissant un thème et en faisant varier certains paramètres, comme le temps maximal accordé » expliquait l'enseignante. La correction est bien sûr automatique et l'enseignant a ensuite accès à un graphique des résultats par élève.
Pratique pour repérer tout de suite les points faibles et programmer l'entraînement en conséquence.
Cerise sur le gâteau, chacun peut se connecter librement, faire les batteries de tests proposés ou les éditions 2007 et 2008 du rallye. « Certains de mes élèves se sont entraînés de chez eux, grâce à l'ordinateur familial » se réjouissait Mme Tournon.
L'an passé, le collège Schuman s'est distingué pour sa première première participation, en prenant la 4e place.
Mme Tournon n'en espérait pas autant cette année. Même si certains élèves sont très forts, le niveau moyen en calcul mental est plus faible.
Et le palmarès se fait par classe, et même par groupe de deux classes, puisque chaque élève de 6e travaillait avec un élève de CM2.
Cela a permis d'associer Jean Macé, Michelet et Jean Moulin. A noter qu'il existe également une épreuve pour les CE2 et CM1.
Comme quoi, il n'est jamais trop tôt pour apprendre à aimer les maths.

Nord Éclair