Béthune

Le CCS Soledad se dote de nouveaux statuts

Publié le 07/03/2010 à 00h00

Bilan des activités 2009 et modification des statuts en vue d'obtenir l'agrément éducation populaire auprès de la Jeunesse et des sports, ont été les sujets majeurs de l'assemblée générale du centre culturel et social (CCS) Soledad, mercredi au local du centre, place Lyautey, cité 10.

Le CCS Soledad se dote de nouveaux statuts
Bilan des activités 2009 et modification des statuts en vue d'obtenir l'agrément éducation populaire auprès de la Jeunesse et des sports, ont été les sujets majeurs de l'assemblée générale du centre culturel et social (CCS) Soledad, mercredi au local du centre, place Lyautey, cité 10.



Après être devenu un CCS en 2008, Soledad a connu en 2009 la reconnaissance des partenaires institutionnels pour le travail accompli. « Une convention d'objectifs et de cofinancement pour 3 ans a été signée avec la CAF, notre principal partenaire. Le 1er acte de cette reconnaissance est l'embauche d'une assistante chargée de l'accueil et du secrétariat, recrutement suivi de 3 contrats d'apprentissage. En outre, le CCS s'est doté d'un logiciel pour la gestion des ateliers, des activités du centre de loisirs et de la comptabilité », explique Josette Wery, présidente de Soledad.
En octobre, le CCS a mis sur pied un atelier mémoire proposant des activités animées par les assistantes sociales de la CARMI. « Cet atelier a vu le jour avec l'étroite collaboration de la référente du service des personnes âgées et d'Annie Carlus, adjointe à la solidarité intergénérationnelle et à la culture. Face aux demandes, la CARMI nous propose de former des bénévoles pour assurer la continuité de l'action. Nous aurons besoin de volontaires », souligne Josette Wery.


Gestionnaire du FPH, le CCS participe aux événements dans la commune, à l'instar des forums, de la Semaine bleue ou des fêtes de noël. Il organise aussi des animations avec d'autres associations, noël solidaire avec le secours populaire et les restos du coeur ou légendaires fantastiques avec les Gais Lurons. « Nous rencontrons la FCPE pour la mise en place d'actions parentalité avec les Réseaux d'écoute, d'appui et d'accompagnement des parents, dont nous avons signé la charte », ajoute la présidente.
Le CCS est à l'écoute des attentes des habitants. « Nous cherchons à comprendre les changements que connaît la commune pour mieux répondre aux défis qui nous attendent. » Durant la séance, les membres de Soledad ont validé la modification des statuts du centre culturel et social en vue d'obtenir l'agrément d'éducation populaire auprès de la Jeunesse et des Sports.

Nord Éclair