Locales

Les bus vont desservir de manière plus fine la métropole lilloise

Publié le 02/07/2011 à 00h00

La communauté urbaine a adopté hier son plan bus pour la période 2011-2013. Il y aura plus de bus, moins de passages obligés par Lille, et l'arrivée d'une ligne de nuit entre Quatre-Cantons et Porte de Douai.

Les bus vont desservir de manière plus fine la métropole lilloise
La communauté urbaine a adopté hier son plan bus pour la période 2011-2013. Il y aura plus de bus, moins de passages obligés par Lille, et l'arrivée d'une ligne de nuit entre Quatre-Cantons et Porte de Douai.


BRUNO RENOUL > bruno.renoul@nordeclair.fr
Signe du consensus qui se dégage sur ce sujet et de l'intérêt que ce nouveau « plan bus » représente pour les usagers, les mesures présentées par le vice-président aux Transports, Éric Quiquet, ont été votées à l'unanimité des élus métropolitains, hier en conseil communautaire.
Une intensification de l'offre. Conscient que le bus a longtemps été le « parent pauvre » des transports métropolitains au bénéfice du métro, Éric Quiquet a présenté un plan ambitieux, avec d'importants moyens dégagés. Jugez plutôt : entre 2011 et 2013, 370 postes supplémentaires de chauffeurs vont être créés et 90 bus vont être acquis. Les zones rurales de la métropole, notamment les Weppes et le Mélantois, seront desservies de manière plus fine et les liaisons seront plus fréquentes. Avec le souci de se caler sur les horaires des TER.


Le but, d'ici à 2017, est de passer de 52 à 79 millions de passagers par an. « Quand on met les moyens, le trafic est au rendez-vous », souligne Éric Quiquet qui rappelle qu'un des enjeux du plan de déplacement urbain adopté en avril est de « diminuer la place de la voiture » de manière drastique.
Des bus qui tâcheront d'éviter Lille. « Aujourd'hui, beaucoup de voyageurs sont obligés de passer par Lille pour rejoindre une autre commune de la métropole. Nous allons permettre des liaisons directes », martèle l'élu Vert. Une ligne 12 (Haubourdin-Marcq-en-Baroeul) et une ligne 14 (Wattignies-Marquette) vont être lancées début septembre. Une « ligne de ceinture », baptisée Corolle, démarrera également en septembre sur le tronçon CHR-Villeneuve d'Ascq via Ronchin et Lezennes, à raison d'un bus toutes les vingt minutes. À terme, la Corolle fera tout le tour de Lille jusqu'à Lambersart.
Un bus de nuit sur le trajet de la ligne 1 du Métro. Pour prendre le relais du métro après minuit et demi, et jusqu'à 5 h 30, un bus de nuit circulera dès septembre entre la Porte de Douai et Quatre-Cantons. Une bonne nouvelle pour les fêtards de la Fabrik...
Des taxis vous ramènent chez vous quand il n'y a plus de bus. Le système, qui s'adresse aux habitants des communes éloignées de Lille, existe déjà et s'appelle Itinéo : quand il n'y a plus de bus entre votre commune et les terminus de métro (Quatre-Cantons et Saint-Philibert), un véhicule Itinéo vous prend dans votre commune et/ou vous y ramène, entre 18 h et minuit. Seule contrainte : il faut s'abonner au prix de 2 E dans n'importe quelle boutique Transpole. Et réserver au plus tard le jour même avant 18 h (17 h le samedi). Ensuite, le voyage coûte le prix d'un ticket Transpole. Nouveauté à partir de septembre : toutes les communes du sud de la métropole, jusqu'à Houplin-Ancoisne, font désormais partie du dispositif.w

Nord Éclair