Justice

Me Sandra Vansteelant défend un jeune agresseur

Publié le 22/06/2010 à 00h00

'' Bien entendu, cette agression collective n'est pas tolérable. Mais de là à demander trois ans de prison... Mon client, même s'il a déjà été condamné, n'est tout de même pas un délinquant endurci.

Me Sandra Vansteelant défend un jeune agresseur
'' Bien entendu, cette agression collective n'est pas tolérable. Mais de là à demander trois ans de prison... Mon client, même s'il a déjà été condamné, n'est tout de même pas un délinquant endurci.


Et les victimes n'ont été blessées que légèrement même s'il ne faut pas sous-estimer leur terreur (...) Mon client, dès l'âge d'un an, a été placé dans un foyer. Toute sa vie, il a été un enfant puis un jeune majeur en danger. Il a été baladé toute son enfance et toute son adolescence de foyer en foyer, de famille d'accueil en famille d'accueil. Cela n'excuse rien mais il faut admettre aussi que ce n'est pas la meilleure façon de se construire. Aujourd'hui, tout n'est pas encore perdu et le jugement ne doit pas être un jugement d'exclusion définitive.
''
NDLR Lire ci-contre.


Nord Éclair