Actualités de la région

Rudy Elegeest nouveau grand argentier de la Région

Publié le 24/02/2012 à 00h00

Bernard Roman ayant décidé de se consacrer à son mandat de député, le Monsois Rudy Elegeest va prendre le relais aujourd'hui en tant que vice-président chargé des finances.

Rudy Elegeest nouveau grand argentier de la Région
Bernard Roman ayant décidé de se consacrer à son mandat de député, le Monsois Rudy Elegeest va prendre le relais aujourd'hui en tant que vice-président chargé des finances.


Il prend aussi en charge des délégations de René Vandierendonck.
Sa nomination est dans les tuyaux depuis le mois de novembre. Elle sera effective aujourd'hui. Au cours de la séance plénière du jour au conseil régional, Rudy Elegeest, 52 ans et maire de Mons-en-Baroeul depuis 2001, sera élu vice-président, en lieu et place de Bernard Roman. Du Lillois qui occupait le poste depuis 2004, il reprend la délégation de Finances et l'administration générale, lui qui est réputé pour son orthodoxie en matière de finances publiques. Mais ses compétences sont aussi étendues à ce qui fut longtemps le pré carré du maire de Roubaix René Vandierendonck, à savoir les projets ANRU et les financements européens, qu'ils connaissent bien tous les deux pour les avoir vu déployés dans la ville.
Élevé dans la ville dont il est aujourd'hui le maire, Rudy Elegeest, diplômé de l'ESC Lille, est entré en politique dans le sillage « autogestionnaire » du socialiste Marc Wolf mais surtout Françoise Julien, comme adjoint aux écoles de cette dernière en 1989. C'était avant de se détacher de cet héritage en 1995, lorsqu'il se présente pour la première fois pour le fauteuil de maire. Un échec cette année-là, mais qui lancera la dynamique qui lui permettra d'y parvenir en 2001.


Politiquement, Rudy Elegeest a d'abord été un adversaire désigné pour le Parti socialiste du Nord. En 2001, d'ailleurs, il est soutenu par un certain...
Marc-Philippe Daubresse. Mais en 2004, il rejoint la liste socialiste aux régionales. Depuis, l'homme qui se décrit comme un « aubryiste » a fait du chemin vers le PS. En 2008, il fait son entrée dans le « G10 » de la maire de Lille, tout en restant chef du groupe indépendant Action Pour la Métropole.
w
S.L.

Nord Éclair