Actualités de la région

Nord : la carte scolaire refusée par les syndicats enseignants

Publié le 17/02/2012 à 00h00

Aucune décision hier au Comité technique spécial départemental : les syndicats ont voté contre le projet de répartition des moyens présenté par l'Inspecteur d'académie du Nord. Nouvelle réunion le 24 février...

Nord : la carte scolaire refusée par les syndicats enseignants
Aucune décision hier au Comité technique spécial départemental : les syndicats ont voté contre le projet de répartition des moyens présenté par l'Inspecteur d'académie du Nord. Nouvelle réunion le 24 février...

Ambiance revendicative hier matin devant l'Inspection académique du Nord, à Lille : parents et enseignants, à l'appel de la FCPE Nord, du SNUipp-FSU (principal syndicat enseignant du 1er degré) et de la CGT Educ'Action, sont venus accompagner à leur manière le Comité technique spécial départemental (CTSD) où l'Inspecteur d'académie du Nord, Jean-Pierre Polvent, a présenté ses mesures pour la future carte scolaire. Face à lui à la table des discussions, les représentants des organisations syndicales.

Et comme prévu, un constat de désaccord entre les deux parties au terme d'une réunion qui aura tout de même duré plusieurs heures. Pas question en effet pour les syndicats d'accepter les centaines de suppressions de postes annoncées dans les écoles du Nord et les fermetures de classes qui vont avec. « Nous avons tous refusé cette répartition des moyens, à l'unanimité. Même si l'Inspecteur est revenu sur certaines décisions de fermeture mais sans dire pourquoi », explique Pierre Laumenerch, du SNUipp. L'Inspecteur d'académie, lui, rappelle avoir lancé « depuis le 23 janvier la consultation avec les maires et parents. Le projet a évolué mais je dois faire avec une dotation 2012 en diminution de 192 postes ».
Jean-Pierre Polvent ajoute que son objectif sera « de faire porter ces retraits sur 125 postes d'enseignants n'étant pas en responsabilité devant des élèves, ce qui donnerait entre 65 à 70 fermetures de classes dans le Nord alors que l'an dernier, il y a eu 108 fermetures ». La carte scolaire, elle, sera dévoilée vendredi prochain, veille des vacances de février dans la région. « Ce qui laisse le temps de se mobiliser » , assure le SNUipp.

Nord Éclair