Actualités de la région

« Où est Paul ? », un jeu pour découvrir un lieu

Publié le 24/07/2011 à 00h00

En pleine modernisation (muséographie refaite, création d'un planétarium), La Coupole, centre d'histoire et de mémoire du Nord - Pas-de-Calais, multiplie les animations pour attirer le public. Parmi les plus originales : « Où est Paul ? », un jeu de piste historique pour les enfants.

« Où est Paul ? », un jeu pour découvrir un lieu
En pleine modernisation (muséographie refaite, création d'un planétarium), La Coupole, centre d'histoire et de mémoire du Nord - Pas-de-Calais, multiplie les animations pour attirer le public. Parmi les plus originales : « Où est Paul ? », un jeu de piste historique pour les enfants.


GAËLLE CARON > gaelle.caron@nordeclair.fr
« J'avais envie d'expliquer le site et son histoire aux jeunes de 8 à 13 ans sans tomber dans la visite scolaire classique. J'ai été animateur. En colo, il y a toujours le grand jeu de la semaine, alors je me suis dit pourquoi ne pas faire ça ici, à La Coupole » , explique Julien Duquenne, le jeune directeur du centre d'histoire et de mémoire du Nord - Pas-de-Calais. Nommé en février dernier, il continue, avec sa patte à lui mais autant de volonté, l'oeuvre de son prédécesseur, l'historien Yves Le Manner, qui a fait du bunker d'Helfaut un musée vivant de plus en plus fréquenté. « Le travail de mémoire ne consiste pas à compter nos visiteurs, mais à aller chercher ceux qui ne s'intéressent pas à 39-45 en général, à l'histoire de la région en particulier », résume-t-il.
Une carte, une musette :


en route vers l'aventure !
C'est donc dans cet esprit novateur qu'est née l'idée d'« Où est Paul ? », un jeu de piste qui emmène ses participants dans les entrailles de La Coupole, mais aussi à l'extérieur, sur le sentier de la rivière jaune... Le but ? Résoudre une énigme présentée sous la forme d'un clip vidéo de 10 minutes.
Nous sommes en 1944. Trois garçons et deux filles d'une dizaine d'années, interprétés par des enfants de la région, racontent leur vie sous l'Occupation, les bombardements, l'absence de leurs grands frères partis à la guerre. Et puis les prémices de la Libération. Les Allemands ont évacué le bunker d'Helfaut, qui leur servait de base de lancement de missiles (les célèbres fusées V2). Alors les cinq copains, malgré l'interdiction, décident d'aller jouer sur le site à l'abandon et d'en explorer les galeries... Mais l'un d'eux ne ressort pas. C'est Paul. Il a disparu. Il faut le retrouver.
« A partir de là, quand la vidéo est terminée, nous remettons aux jeunes participants une carte et une musette contenant différents objets, comme un miroir, dont ils auront besoin dans leur quête. En une heure et demi, ils doivent répondre à 12 questions qui les font avancer dans le jeu en même temps qu'elles leur apportent des notions d'histoire », détaille Julien Duquenne, plutôt satisfait du résultat. À ce jour, 400 gamins ont tenté l'aventure mise en place début juillet et « les retours sont extrêmement positifs ». À tel point d'ailleurs que le directeur envisage maintenant d'élargir le concept aux enfants des écoles primaires et pourquoi pas au public familial de La Coupole.w

Nord Éclair